27 mars, 2020

COVID-19: L’humanité à son meilleur au Canada et à travers le monde

Dans des situations comme celle que nous traversons, nous sommes tous à risque de déprimer. La COVID-19 a changé notre mode de vie et notre façon de communiquer. Dorénavant, la meilleure façon de faire preuve de solidarité est de rester confiné, une réalité inimaginable il y à peine quelques semaines.

Cela n’a pas empêché des élans de compassion individuels et collectifs de se propager à travers le monde. Confinés ou pas, notre humanité trouve toujours un moyen de refaire surface pour éclairer les périodes les plus obscures. Qu’il s’agisse d’actes de gentillesse spontanés, d’aider les voisins vulnérables avec leur épicerie ou d’unir les quartiers dans le chant, voici du réconfort venu des quatre coins du monde.

 

Le Canada

Les Canadiens se sont unis pour contrer les peurs grandissantes avec des actes de bonté.

Ainsi, la tendance du #caremongering est née, inspirant plus de 30 000 personnes à utiliser les réseaux sociaux pour venir en aide à leurs prochains. Certains font l’épicerie ou ramassent des ordonnances. D’autres soutiennent les personnes vulnérables, et celles qui souffrent de toxicomanie, via FaceTime.

Il y a maintenant plus de 35 groupes de « caremongering » actifs au Canada.

«Vous n’êtes pas seuls. Si vous êtes en mesure de lancer un appel à l’aide, et qu’il y a des gens prêts à y répondre, nous pourrons traverser cette épreuve ensemble», a affirmé Paula Toledo, organisatrice d’un groupe de caremongering, lors d’une entrevue avec CTV News.

Au Québec, les foyers allument et éteignent leurs lumières pour signaler leurs remerciements aux travailleurs de la santé.

Des artistes et des musiciens ont également utilisé les médias sociaux pour offrir des concerts en direct. C’était le cas de Martha Wainwright, qui a invité les Montréalais à se joindre à elle pour chanter So Long, Marianne et Le cœur est un oiseau depuis leurs balcons.

 

L’Espagne et la France

Lorsque les gouvernements d’Espagne et de France ont imposé le confinement, les citoyens ont trouvé des façons d’exprimer leur gratitude envers les travailleurs de la santé depuis leur domicile.

Peu de temps après l’annonce du confinement obligatoire, des habitants de Madrid et d’autres villes d’Espagne se sont spontanément rendus sur leurs balcons pour applaudir les médecins, les infirmières, les ambulanciers paramédicaux et d’autres professionnels du pays. Les applaudissements sont maintenant une tradition nocturne à travers le pays.

Bientôt, la coutume a été adoptée en France et en Martinique, où les habitants partagent des vidéos en utilisant le hashtag #OnApplaudit.

 

L’Italie

 

L’Italie a été l’un des premiers pays européens à être touchés par la COVID-19, et ce plus gravement que nul n’avait anticipé. Mais, peu de temps après l’imposition du confinement le 8 mars, les voisins de Sienne ont commencé à chanter la chanson populaire Il Canto della Verbena depuis leur balcon pour garder le moral.

Désormais, les Italiens de tout le pays se joignent aux « flash mobs » quotidiens en chantant depuis leurs fenêtres et leurs balcons. Les travailleurs de la santé y participent également depuis leur lieu de travail.

Le 20 mars 2020, des stations de radio à travers l’Italie ont diffusé l’hymne national, Il Canto degli Italiani, en symbole de solidarité nationale.

 

Quels autres actes de gentillesse et de solidarité vous ont inspiré au cours des dernières semaines? Partagez-les avec notre communauté sur Facebook, Twitter ou Instagram!